Log in

Perdre une jambe n'a pas empêché ce jeune Sud-Africain de devenir danseur

Chapeau bas l'artiste.Amputé d’une jambe à l’âge de 11 ans des suites d’un cancer, Musa Motha était DJ avant de se tourner vers la danse.
Musa Motha est un artiste pas comme les autres. L’amputation d’une de ses jambes à l’âge de 11 ans, des suites d’un cancer, ne l’a pas empêché de devenir danseur,
Le jeune artiste sud-africain a commencé comme DJ, mais son amour pour la musique et ses incontrôlables mouvements derrière les platines l’ont poussé à se tourner vers la danse. D’abord danseur de rue, il a intégré le Vuyani Dance Theatre de Johannesburg en 2018.
À l’affiche de la pièce musicale à succès “Cion: le Requiem du Boléro à Ravel”, il a impressionné le public en dansant à l’aide d’une béquille.
Lorsqu’il ne danse pas, Musa Motha donne des conférences pour encourager les personnes handicapées à explorer des disciplines sportives ou artistiques et à se débarrasser des préjugés à leur égard.
Il doit se rendre à New York ce mois-ci pour se faire connaître sur la scène internationale.
 

Media

Dernière modification lemercredi, 20 novembre 2019 21:25

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

pub
 
 
 
mto