Log in

Air Caraïbes : le vent en poupe.

Air Caraïbes : le vent en poupe.
Le principal concurrent français d'Air France a doublé l'an passé son bénéfice d'exploitation par rapport à 2014, atteignant un niveau record.
De quoi faciliter le lancement, par son principal actionnaire, de la compagnie low cost long-courrier French Blue.
Air Caraïbes ne s’est jamais aussi bien porté. Comme l'a dévoilé ce lundi 9 mai La Tribune, le premier concurrent français d'Air France a doublé en 2015 son bénéfice d’exploitation par rapport à 2014, à 41,9 millions d’euros. Son résultat net atteint 19,4 millions d’euros, contre 9,8 millions, un an plus tôt. Une performance à mettre au compte d'une forte baisse de ses charges opérationnelles puisque son chiffre d’affaires n'a progressé, lui, que de 6% à 378 millions d’euros.
 
air caraïbes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
De quoi assurer la trésorerie de son principale actionnaire, le groupe vendéen Dubreuil, qui s’apprête à lancer French Blue, une compagnie low cost long-courrier. Elle desservira d’abord la République Dominicaine à partir de mi-septembre, puis La Réunion et l'île Maurice dès l’an prochain.
450 recrutements à venir
C’est le dixième résultat positif en onze ans pour Air Caraïbes. Elle est la "seule compagnie française à être restée dans le vert pendant les années de crise et de cherté du pétrole (sauf en 2011)", souligne le journal économique.
Air Caraïbes n'oublie pas non plus de remercier ses salariés pour leur contribution à ses bonnes performances financières. 7 millions d’euros vont être reversés au titre de l’intéressement aux 850 salariés de la compagnie, dans un délai de trois ans.
Ceux d'entre eux qui sont actionnaires recevront de surcroît un dividende en hausse de 96%. Par ailleurs, le groupe Dubrueil prévoit d’embaucher 450 personnes d'ici à 2018.
Dernière modification lelundi, 09 mai 2016 12:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

pub
 
 
 
mto