Log in

Le Brexit affecte les prix de l'immobilier à Londres.

Le Brexit affecte les prix de l'immobilier à Londres.
Les prix du logement en Angleterre sont en hibernation depuis le Brexit. Le prix moyen d'une maison a beaucoup diminué depuis février.
La hausse des prix de l’immobilier résidentiel a très fortement ralenti en 2018 au Royaume-Uni, selon la banque mutualiste Nationwide qui fait référence.
Le prix moyen d’un logement n’a progressé que de 0,5% dans le pays l’an passé à fin décembre. C’est la plus faible hausse enregistrée depuis février 2013.
Ce net ralentissement contraste avec l’augmentation de 2,6% affichée en 2017, année qui avait déjà marqué un net coup de frein par rapport à 2016 (+4,5%).

Media

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

pub
 
 
 
mto