Log in

Makémè Konaté 16 ans dénonce les mariages forcés en Afrique.

Makémè Konaté 16 ans dénonce les mariages forcés en Afrique.
Elle n'avait seulement que 13 ans quand sa vie a failli basculer.

Militante pour le respect des droits et l’émancipation de la femme, de la jeune fille et des enfants, Makémè Konaté est la présidente fondatrice du Cercle des Jeunes Filles Battantes et Libres de Guinée, et coordinatrice Générale de la plateforme Woman And Challenge.
Voici son histoire.
       
Le code civil guinéen fixe l’âge du mariage à 17 ans au moins pour les femmes, et 18 ans pour les hommes. Le consentement libre des époux est une condition de validité du mariage. Mais la loi est désuète. En matière de mariage, la coutume et la religion priment sur le Droit. Le mariage coutumier, plus important, est donc largement adopté, souvent en violation de la majorité légale ou du consentement. Le mariage civil est facultatif. Il est souvent ignoré, et s’il doit être célébré, il succède toujours au mariage coutumier.
 
Dernière modification lejeudi, 11 juin 2020 23:42

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

pub
 
 
 
mto