Log in

Attentat déjoué à Nice : Sanctionner les propos d'Estrosi.

Attentat déjoué à Nice : Sanctionner les propos d'Estrosi.
Christian Estrosi vient de "franchir un palier supplémentaire dans son escalade populiste démagogique."C'est ce qu'affirme Patrick ALLEMAND(PS)
Pour le Conseiller municipal de Nice et conseiller métropolitain de Nice Côte d'Azur, Président du groupe "Un Autre Avenir pour Nice", Christian Estrosi vient de "franchir un palier supplémentaire dans son escalade populiste démagogique." Hier le Député-maire de Nice, interrogé par la presse avait qualifié de "scandale d'Etat, l'annonce par les autorités du détournement du projet d'attentat pendant le Carnaval de Nice. Christian Estrosi s'en ai pris à l'Etat de ne pas avoir été prévenu, poursuivant qu'il saisira "les autorités juridictionnelles et administratives".
L'opposition niçoise (il y en a une), par la voix de Patrick Allemand condamne les propos du maire, car dit il "aucun élément matériel selon les propos attribués au parquet de Paris ne permet d'établir avec certitude ce projet d'attentat."
Ce qui est certain c'est que la DGSI a arrêté un individu dangereux qui a ainsi été empêché de passer à l'acte. Selon Patrick Allemand, M. Estrosi "devrait remercier les services de l'Etat et se féliciter de l'efficacité de la DGSI dans cette affaire. Il oublie de le faire sans doute parce que le Ministre de l'Intérieur est socialiste. Mais où est l'intérêt général là-dedans ?
Le reproche adressé à l'Etat, responsable selon lui d'avoir empêché la mobilisation de sa police municipale, est dérisoire. Les services de la DGSI sont à priori mieux préparés pour ce type de mission.
Il est évident que dans une affaire aussi sensible, seul le pouvoir judiciaire était habilité à communiquer et Monsieur ESTROSI le sait très bien. Mais, aveuglé par sa croisade anti-Etat dans le département, il feint de l'ignorer.
Faire des révélations publiques sur une affaire de sécurité intérieure à des fins purement politiciennes est irresponsable et indigne de l'homme d'Etat qu'il prétend être. Tous les coups ne sont pas permis tant qu'il en va de la sécurité des Niçois.
Car c'est bien de cela qu'il s'agit, de la sécurité des Niçois. Obsédé par faire le buzz, Monsieur Estrosi vient d'ouvrir la boîte de Pandore. Cela peut faire de Nice une cible médiatique pour les terroristes. On imagine la psychose qu'il y aura cette année pendant le Carnaval de Nice, mais demain pourquoi pas dans les lieux de rassemblements populaires type festival du jazz, Prom Party...
J'espère que ces déclarations de portée nationale, voire plus, n'auront aucun impact sur l'édition 2015 du Carnaval de Nice, sur l'activité hôtelière et sur celle des restaurateurs limonadiers pour lesquels le Carnaval demeure un rendez-vous essentiel à l'activité touristique."
La rédaction de Patmédias.com a voulu citer P.Allemand dans sa globalité. C'est un choix. Nous avons en effet constaté que l'opposition n'avait pas beaucoup droit de cité dans les médias de la région. Ailleurs non plus.
Dernière modification lelundi, 18 novembre 2019 20:00

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

pub
 
 
 
mto