Log in

Retour à l'école à partir du 11 mai : la Martinique dit "NON"

Le président du Conseil Exécutif de la CTM, Alfred Marie-Jeanne, a annoncé que les établissements scolaires n'ouvriront pas en mai prochain, car les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour assurer la reprise des cours et empêcher la propagation du virus. Une décision prise avec l'ensemble des acteurs de l'éducation au niveau local.
 
Des propos qui interviennent au lendemain de la décision du maire du Prêcheur, ville du nord de la Martinique, de ne pas rouvrir l’école de sa commune le 11 mai. Marcelin Nadeau appelle tous les maires de l’île à se concerter pour prendre une position commune sur le sujet.
Il se range ainsi à l’avis des syndicats enseignants. L’un d’eux, la FNEC-FP-FO a d’ailleurs déposé un préavis de grève qui entrera en vigueur à compter du 11 mai. Jeudi, dans un communiqué, le syndicat a appelé l’Education nationale à renforcer les moyens à la rentrée de septembre en Outre-mer.
 
L’Outre-mer compte “entre 15 et 25% de décrochage scolaire”, a annoncé le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer.
 
 
En attendant, les autorités locales gèrent la crise et le confinement. Depuis ce vendredi 24 avril, une nouvelle cellule d’écoute est désormais disponible :
 
"Nou ANSAM-CTM" au 0800 455 972.
téléphone numéro vert
 
Un numéro vert ouvert par la Collectivité Territoriale de Martinique.
Objectif : permettre à toute la population d'exprimer ses doutes, son anxiété, ses malaises et tout autre traumatisme psychique liés au confinement.
19 psychologues et un médecin de la CTM se sont portés volontaires pour ce service d’accompagnement, disponible entre 8h et 20h tous les jours.
 
Dernière modification levendredi, 24 avril 2020 18:25

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

pub
 
 
 
mto