Log in

Salah Abdeslam sans remords...hallucinant.

Le seul membre encore en vie des commandos djihadistes du 13 novembre 2015, muet face aux juges, répond à une femme qui lui avait écrit en prison.
SOURCE AFP
La lettre commence ainsi : « Je t'écris sans savoir par ou commencé, j'ai reçu l'ensemble de tes lettres et ne pourrais te dire qu'elle me font plaisir ou non, ce qui est sur c'est qu'elle me permette de passé quelque temps avec le monde extérieur ». D'une écriture petite et régulière, souligne Libé, Salah Abdeslam poursuit : « D'abord, je n'ai pas peur de faire sortir quelque chose de moi car je n'ai pas honte de ce que je suis et puis qu'est-ce qu'on pourrai dire de pire que ce qui ce dit déjà. » « Tu es sincère alors je vais l'être aussi, si je te demande les intentions de ta démarche c'est pour m'assuré que tu ne m'aime pas comme si j'étais une star ou une idole parce que je reçois des courriers comme ca et je ne cautionne pas cela car le seul qui mérite d'être adorer c'est Allah, Seigneur de l'univers », écrit-il.
 
Dernière modification lesamedi, 14 janvier 2017 12:58

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

pub
 
 
 
mto