×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 147
Log in

Nicolas Sarkozy fera connaître sa décision d'ici le 18 septembre

Dans un entretien accordé à "Presse-Océan", Franck Louvrier explique que Nicolas Sarkozy "se donne encore un peu de temps pour mûrir sa décision". D'après nos informations, l'ex-Président parlera d'ici le 18 septembre.
"Être candidat à la présidence de l'UMP, c'est aussi être candidat à l'élection présidentielle (...) Sa décision mûrit et il la faire connaître avant le 30 septembre", a déclaré ce samedi 6 septembre à Presse Océan, le conseiller régional UMP des Pays de la Loire et ami de Nicolas Sarkozy, Franck Louvrier.
 
"Il décidera alors de la forme qu'il donnera à son annonce".
 
"C'est à la fois une équation personnelle et des enjeux pour le pays. Ces deux facteurs sont à prendre en compte dans la décision qu'il a à prendre", ajoute-t-il dans le quotidien de Loire-Atlantique . "De mon point de vue, Nicolas Sarkozy est le seul à pouvoir rassembler le pays face à la montée des extrêmes. En 2012, seul contre tous, il a rassemblé 19 millions de Français".
 
D'après les informations de RTL, l'ancien locataire de l'Élysée a pris sa décision, et devrait l'annoncer d'ici le 18 septembre.
 
Sarkozi de passage chez Estrosi ?
 
"Le meilleur allié de Marine le Pen, c'est la gauche et elle ne s'y trompe pas. Le premier ennemi de Marine le Pen, c'est Nicolas Sarkozy car s'il est candidat, elle risque de ne pas passer...", estime-t-il.
 
La rumeur d'un retour imminent de Nicolas Sarkozy en politique a enflé avec la crise politique de la rentrée, au point qu'observateurs comme acteurs politiques s'interrogent désormais principalement sur la date et la forme de l'annonce de ce retour.
 
Sa possible participation au "Campus 2014" organisé par Christian Estrosi samedi et dimanche à Nice n'a été ni confirmée ni démentie. La question de la venue de l'ancien président était donc sur toutes les lèvres samedi. Mais au gré des confidences de plusieurs cadors du parti, la réponse était "plutôt non... sauf surprise de dernière minute". Il y a encore quarante-huit heures, c'était "plutôt oui".
 
De leurs côtés, futurs concurrents de Nicolas Sarkozy s'il revient dans la course présidentielle, Alain Juppé et François Fillon ont choisi de participer, séparément, à l'université d'été de l'UMP de Loire-Atlantique, également ce week-end mais à La Baule (Loire-Atlantique).
Dernière modification ledimanche, 07 septembre 2014 02:06

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

pub
 
 
 
mto