• Accueil
  • Société
  • Coalition pour les repas scolaires : 5 agences s'engagent à ce que chaque enfant ait un repas régulier et sain d'ici 2030

Coalition pour les repas scolaires : 5 agences s'engagent à ce que chaque enfant ait un repas régulier et sain d'ici 2030

 |  par Patmedias avec Onu Info

Cinq agences des Nations Unies ont annoncé mardi qu'elles s’engageaient à soutenir fermement la Coalition pour les repas scolaires visant à améliorer rapidement la nutrition, la santé et l'éducation des enfants d'âge scolaire dans le monde entier d’ici 2030. 

« La coalition pour l'alimentation scolaire a le potentiel d'aider les pays à se remettre de la crise de la Covid-19. Les programmes d'alimentation scolaire peuvent ramener les enfants à l'école, réparer les dommages causés à leur éducation, créer des emplois au niveau local et permettre aux petits exploitants agricoles de gagner durablement leur vie pour nourrir leurs familles », a déclaré le Directeur exécutif du PAM (Programme Alimentaire Mondial), David Beasley, se disant « fier » de soutenir le travail vital de la coalition.

En effet en2020, l’ONU signale que la pandémie de Covid-19 a provoqué d'importantes perturbations dans les écoles et l'éducation à travers le monde et des millions d'enfants n'ont pas pu obtenir leurs repas scolaires ou bénéficier de services de santé et de nutrition en milieu scolaire tels que le déparasitage, la vaccination et le soutien psychosocial. 

Dans le monde, plus de 150 millions d'enfants n'ont toujours pas accès aux repas et aux services essentiels de santé et de nutrition, signale l’ONU.

Face à cette situation, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), l'UNICEF, le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), comptent apporter leur expertise à la Coalition, une initiative née à la suite de fermetures d'écoles dues à des pandémies, dirigée par la France et la Finlande, qui regroupe plus de 60 pays et dont la vision est de donner à chaque enfant dans le besoin la possibilité de recevoir un repas nutritif à l'école d'ici 2030. 

Les repas scolaires constituent un filet de sécurité essentiel pour les enfants pauvres et leurs familles.
PAM/Sierra Leone. Les repas scolaires constituent un filet de sécurité essentiel pour les enfants pauvres et leurs familles.

Des repas intelligents

La Coalition s'est également engagée en faveur de programmes de repas scolaires « intelligents », qui associent des repas réguliers à l'école à des interventions complémentaires en matière de santé et de nutrition pour la croissance et l'apprentissage des enfants.

« Les programmes de santé et de nutrition scolaires sont des interventions efficaces pour soutenir la croissance et le développement des écoliers et des adolescents », ont déclaré les dirigeants des agences des Nations Unies dans leur déclaration. 

« Ils peuvent aider à combattre la pauvreté, la faim et la malnutrition des enfants sous toutes ses formes. Ils attirent les enfants à l'école et favorisent l'apprentissage des enfants, ainsi que leur santé et leur bien-être à long terme », ont fait valoir les agences onusiennes.

Au Tchad, les programmes d’aide alimentaire favorisent une agriculture durable et renforcent les revenus et les moyens de subsistance des populations de ce pays d'Afrique centrale.
pam/giulio d'adamo. au tchad, les programmes d’aide alimentaire favorisent une agriculture durable et renforcent les revenus et les moyens de subsistance des populations de ce pays d'afrique centrale.

Les écoliers ne sont pas les seuls à en bénéficier 

Les dirigeants des cinq agences ont noté que les repas scolaires peuvent servir de « tremplin » à la transformation des systèmes alimentaires.  

Dans la mesure du possible, ils peuvent utiliser des aliments cultivés localement, soutenant ainsi les marchés et les systèmes alimentaires nationaux et locaux, améliorant les opportunités pour les petits exploitants agricoles et les entreprises de restauration locales, souvent dirigées par des femmes. 

Ces programmes peuvent contribuer à la réalisation d'au moins sept des ODD.

Chaque agence apportera son expertise

Chacune des cinq agences des Nations Unies apportera un ensemble d'expertise spécifique à la Coalition. 

Plus de 50 partenaires, dont des ONG, la société civile, des fondations et d'autres organisations, ont déclaré qu'ils apporteraient également leur soutien.

La coalition s'efforcera de rétablir les repas scolaires et les autres programmes de santé et de nutrition qui étaient en place avant la pandémie de Covid-19, de les étendre pour atteindre 73 millions d'enfants qui n'étaient pas couverts avant la Covid et d'améliorer leur qualité, en partie en établissant des normes et en les liant à la production alimentaire locale lorsque cela est possible.

Dans leur déclaration de soutien, les dirigeants des cinq agences des Nations Unies se sont engagés à travailler avec les gouvernements pour atteindre les objectifs de la coalition, en fournissant un soutien technique et opérationnel là où il est nécessaire, ainsi qu'en plaidant pour un financement et en aidant à recueillir de meilleures données sur l'impact des programmes de santé et de nutrition scolaires.



Partager cet article
Vos commentaires

Jean-Philippe Nilor : une polémique de plus à l'Assemblée nationale
Politique

Jean-Philippe Nilor : une polémique de plus à l'Assemblée nationale

Le député de Martinique n'en est pas à ses premiers propos polémiques en plein hémicycle de l'Assemblée nationale.  « Je peux vous assurer que le minist...
Philippe Jock : réélu président de la CCI de Martinique, il déplore la réticence des martiniquais face à la vaccination
Économie

Philippe Jock : réélu président de la CCI de Martinique, il déplore la réticence des martiniquais face à la vaccination

C'est la liste « Entreprendre ensemble en Martinique » de Philippe Jock qui a finalement remporté les élections des dirigeants de la Chambre de commerce...
Violences faites aux femmes : en Martinique la situation est préoccupante
Société

Violences faites aux femmes : en Martinique la situation est préoccupante

Le récent rapport annuel de l'Observatoire des violences envers les femmes-Martinique (Ovifem) montre une relative stabilité des plaintes sur un an. Mais les...
Ukraine : comment tout a commencé, le journal de Dasha
Europe

Ukraine : comment tout a commencé, le journal de Dasha

Après plusieurs nuits chaotiques et des couvre-feux stricts, la capitale ukrainienne se réveille chaque matin, encerclée, mais toujours libre. Sur place, les...
Santé mentale : comment se protéger des infos anxiogènes ?
Santé-Environnement

Santé mentale : comment se protéger des infos anxiogènes ?

Regarder des infos anxiogènes peut avoir un impact sur la santé mentale.Voici probablement une information qui ne surprendra personne. Regarder en boucle les...
NIce Art Expo à l'heure du bilan
Culture

NIce Art Expo à l'heure du bilan

Du 8 au 10 avril dernier, un peu plus de 150 artistes se sont exposés à Nice. Un salon international d'art contemporain qui a tenu beaucoup de promesses, mai...
Transat Jacques Vabre : le martiniquais Éric Baray arrive enfin
Sports

Transat Jacques Vabre : le martiniquais Éric Baray arrive enfin

Le bateau martiniquais va prendre la 34e place ce jeudi 02 décembre 2021 en franchissant la ligne d’arrivée après 24 jours de course.    
Miss France 2022 : Floriane Bascou, Miss Martinique 2021 dans les starting-blocks
People

Miss France 2022 : Floriane Bascou, Miss Martinique 2021 dans les starting-blocks

Dernière élue de toutes les candidates à Miss France 2022, Floriane Bascou, Miss Martinique 2021 est actuellement à Paris. Elle prépare son voyage prévu le 1...

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Contacter la rédaction


©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page