Le pouvoir transformateur de la production alimentaire à l'île Maurice

 |  par Rédaction Patmedias.fr

Transformer la façon dont la nourriture est produite à l'île Maurice, dans l'océan Indien, pourrait aider à lutter contre le changement climatique et accélérer les progrès vers les objectifs de développement durable (ODD), selon la plus haute représentante de l'ONU dans le pays.

Lisa Singh, Coordonnatrice résidente des Nations Unies à Maurice et aux Seychelles, s'exprimait avant le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires +2 qui s'est déroulé en Italie du 24 au 26 juillet.

« C'est une période particulièrement intéressante pour être le Coordonnateur résident d'un petit État insulaire comme l'île Maurice. Depuis mon arrivée ici en 2022, j'ai connu des exemples de conditions météorologiques extrêmes telles que des inondations et des cyclones d'une part et des pénuries d'eau d'autre part.

Cet effet visible du changement climatique, combiné à notre éloignement géographique, à la petite échelle de nos économies et aux coûts d'importation élevés, a de graves conséquences pour la sécurité alimentaire de notre île. Il a pris de l'ampleur depuis la pandémie de COVID-19 et les chocs d'approvisionnement et de produits de base liés à la guerre en Ukraine, suscitant de fortes préoccupations concernant la sécurité alimentaire en tant que clé du programme de transformation économique durable.

lynsa onu
Lisa Singh, Coordinatrice résidente à Maurice et aux Seychelles, rencontre un groupe de jeunes.

Les systèmes alimentaires sont apparus non seulement comme un défi agricole, mais comme un élément qui change la donne pour catalyser les résultats sur plusieurs ODD. Le Sommet en Italie offre aux deux pays l'occasion de se concentrer sur la voie à suivre pour accélérer le pouvoir de transformation des systèmes alimentaires.

La production alimentaire doit être considérée dans tous les secteurs et non isolément. L'eau et l'énergie sont des intrants directs à toutes les étapes de la chaîne de valeur alimentaire, tandis que les ressources naturelles, les écosystèmes et leurs services sous-tendent la sécurité de ces intrants. L'agriculture représente 30% de l'utilisation de l'eau rien qu'à Maurice. À l'échelle mondiale, un tiers de l'énergie disponible dans le monde est consommé par la chaîne de valeur de la production alimentaire.

Dépendance à l'égard des importations

 
 
peche onu
Les moyens de subsistance des pêcheurs artisanaux comme Nazma ont été considérablement affectés par le changement climatique.

La lutte contre la pénurie d'eau et l'investissement dans les énergies renouvelables sont essentiels à la sécurité alimentaire. Maurice importe les trois quarts de son énergie avec des énergies renouvelables qui représente 24% de son mélange énergétique actuel. Il importe plus de 77% de ses besoins alimentaires et les ménages sont sous pression alors que les prix des denrées alimentaires de base comme le pain, les lentilles noires, le lait en poudre et l'huile de cuisson continuent d'augmenter.

Notre dépendance à l'égard des importations telles que les semences, les engrais, les pesticides, les technologies et les équipements la rend vulnérable aux perturbations mondiales des produits de base et de l'approvisionnement.

La transformation des systèmes alimentaires peut jouer un rôle clé dans les stratégies nationales d'atténuation et d'adaptation au changement. Par exemple, conformément à ses contributions déterminées au niveau national, Maurice a réaffirmé ses engagements à réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole. Le pays a également identifié l'agriculture comme un secteur prioritaire pour l'adaptation au changement climatique en mettant l'accent sur les techniques d'irrigation efficaces et l'agriculture intelligente face au climat.

De toute évidence, pour l'équipe des Nations Unies, il est essentiel de soutenir une approche systémique holistique pour traiter les liens entre l'alimentation, le climat, l'eau, l'énergie et le genre.

L'importance des partenariats

Nous adoptons une double orientation. Il y a l'engagement institutionnel pour éclairer les stratégies, les politiques et les budgets nécessaires pour transformer les systèmes alimentaires ainsi que pour influencer les allocations budgétaires.

Nous visons également à renforcer la résilience des communautés, en tirant parti du pouvoir des partenariats, des plateformes numériques, des modalités privé-public et des données, avec l'inclusion des femmes et des jeunes.

Pour des pays comme Maurice où le tourisme est une source importante de revenus du PIB, l'impact du changement climatique pose un risque compte tenu de ses écosystèmes naturels rares mais fragiles.

La vie et les moyens de subsistance des communautés, en particulier dans les zones côtières, sont directement touchés. Le blanchissement des coraux et la pollution humaine exercent une pression sur l'écosystème du lagon affectant nos pêcheurs artisanaux comme Nazma et sa famille.

Elle est pêcheuse artisanale depuis plus de 30 ans avec son mari et plusieurs de ses enfants. C'est un mode de pêche durable, car seules les lignes sont utilisées contrairement à la pêche commerciale. En outre, la plupart des poissons qu'ils capturent sont destinés à la consommation à Maurice et non à l'exportation.

Nazma dit qu'elle aime tout ce qui concerne la pêche. C'est une passion qui est devenue son métier. Mais, souligne-t-elle, la vie est chère, le carburant est cher et il y a moins de poissons dans le lagon.

L'ONU, en collaboration avec l'Union européenne par le biais du projet Ecofish, utilise des innovations technologiques pour donner aux pêcheurs artisanaux les moyens de quitter les lagons surexploités.

Les communautés côtières, comme Port Sud-Est à Maurice, sont exposées aux effets néfastes du changement climatique.
Photo : PNUD Maurice/Stéphane Bellero
 Les communautés côtières, comme Port Sud-Est à Maurice, sont exposées aux effets néfastes du changement climatique.

Favoriser une agriculture « intelligente »

En améliorant la résilience économique de ces communautés de pêcheurs traditionnels, la sécurité alimentaire sera renforcée grâce à une meilleure gestion des ressources marines.

À Rodrigues, qui fait partie de l'archipel de l'île Maurice, nous travaillons avec huit femmes qui ont formé la Rodrigues Turmeric Producers Association (Association des producteurs de curcuma de Rodrigues) pour cultiver et transformer le curcuma en poudre à vendre.

Abordant les apports énergétiques dans l'agriculture, l'une des membres de l'association, Marie-Anne, explique qu'avec le soutien financier du Programme de petites subventions (SGP) du Fonds pour l'environnement mondial (FEM) soutenu par l'ONU, elle et ses pairs ont pu acheter un séchoir solaire pour remplacer un séchoir électrique qui consommait beaucoup d'énergie et coûtait très cher.

Sa collègue et amie, Perrine, explique comment le métier permet aux femmes de s'émanciper. Cela permettra aussi à leurs petits-enfants de continuer ce travail car le curcuma sera toujours là.

Il existe d'autres solutions innovantes de systèmes alimentaires durables pilotées par des agences des Nations Unies à Maurice. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et ONU Femmes dans le cadre du Fonds commun pour les ODD, font la promotion de biofertilisants à faible coût fabriqués localement à partir d'algues.

Des initiatives visant à favoriser une agriculture intelligente sont soutenues par la FAO, le PNUD, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).

Alors qu'il ne reste que sept ans pour mettre en œuvre l'Agenda 2030, notre équipe de pays des Nations Unies à Maurice poursuivra ses efforts pour soutenir la diversification de l'économie, renforcer l'économie circulaire et investir dans le capital humain pour lutter contre les chocs d'approvisionnement.

Travailler en partenariat pour faire avancer l'action climatique et favoriser des voies résilientes est essentiel pour protéger l'avenir de Maurice pour notre peuple, notre planète, la prospérité et la paix ».



Partager cet article
Vos commentaires

Outremer : Une nouvelle ministre déléguée and what else ?
Politique

Outremer : Une nouvelle ministre déléguée and what else ?

La valse des délégués à l'Outremer se poursuit. Elle s’appelle Marie Guévenoux. Depuis le 8 février 2024 , elle est la nouvelle ministre déléguée chargée des...
La croissance économique mondiale va ralentir cette année, prévoit l’ONU
Économie

La croissance économique mondiale va ralentir cette année, prévoit l’ONU

La croissance économique mondiale devrait ralentir, passant d’un taux estimé à 2,7% en 2023 à 2,4% en 2024, soit une tendance inférieure au taux de croissanc...
Infos choisies présentée par Katy ESPINO
Société

Infos choisies présentée par Katy ESPINO

La nouvelle émission de la rédaction fait peau neuve. " INFOS CHOISIES " accompagne l'ère du temps et expérimente l'arrivée de Katy ESPINO. Présentatrice vir...
Guerre entre Israël et le Hamas: Les députés européens appellent à un cessez-le-feu permanent à deux conditions
Europe

Guerre entre Israël et le Hamas : Les députés européens appellent à un cessez-le-feu permanent à deux conditions

Les députés demandent que tous les otages soient libérés immédiatement et sans condition et que l’organisation terroriste du Hamas soit démantelée. Dans une...
Gaza : Faudra une fortune pour reconstruire selon un rapport
Monde

Gaza : Faudra une fortune pour reconstruire selon un rapport

La reconstruction de Gaza, quand le conflit actuel sera terminé, prendra des décennies et coûtera des dizaines de milliards de dollars, a prévenu une agence ...
La «Greta africaine» Rahmina Paullete a la crise climatique dans les veines
Santé-Environnement

La «Greta africaine» Rahmina Paullete a la crise climatique dans les veines

Rahmina a 17 ans et est passionnée par l'écologie. Rahmina Paullete n'a que 17 ans et elle a participé pour la deuxième fois à la COP pour y défendre une al...
Kassav : Pour Jean-Claude Naimro, « le groupe existe plus que jamais malgré le départ de Jacob »
Culture

Kassav : Pour Jean-Claude Naimro, « le groupe existe plus que jamais malgré le départ de Jacob »

Pour ceux qui annonçaient la chute du groupe Kassav, Jean-Claude Naimro remet « l'église au milieu du village ». Non, le groupe n'est pas en chute libre dans...
Médaillée de bronze aux Championnats du monde, b-girl Syssy se tourne vers les JO de Paris 2024
Sports

Médaillée de bronze aux Championnats du monde, b-girl Syssy se tourne vers les JO de Paris 2024

En décrochant la 3e place des Championnats du monde de Louvain, dimanche, b-girl Syssy, auteure d'une impressionnante montée en puissance cette année, a bous...
GÉRARD LECLERC : le journaliste a trouvé la mort dans un accident d'avion
People

GÉRARD LECLERC : le journaliste a trouvé la mort dans un accident d'avion

Le journaliste de CNEWS Gérard Leclerc a disparu ce mardi 15 août dans le crash d’un petit avion de tourisme qu’il pilotait à Lavau-sur-Loire (Loire-Atlantiq...

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page
  • « MA PETITE ORPHELINE BIEN-AIMEE » : Juste avant de mourir fusillé, le 21 février 1944, Missak Manouchian écrivait une lettre à son épouse Mélinée. Cette lettre d’amour et d’adieu du résistant communiste a été lue, ce mercredi 21 février, lors de la cérémonie d’entrée au Panthéon du couple par Patrick Bruel.

  • MAYOTTE : Le président des Républicains Eric Ciotti a demandé à Emmanuel Macron, ce mercredi 21 février, de déclarer «l’état d’urgence» à Mayotte et de mobiliser la Marine nationale, afin de régler les problèmes liés à l’immigration irrégulière que traverse le 101e département français.

  • AGRICULTEURS / ATTAL : Le gouvernement veut présenter d'ici l'été un nouveau texte de loi pour «renforcer le dispositif Egalim» devant permettre une meilleure rémunération des agriculteurs dans le cadre des négociations entre distributeurs et fournisseurs agro-industriels, a annoncé Gabriel Attal mercredi.

  • J.GODRECHE : Alors que les rumeurs circulent depuis quelques heures sur son éventuelle venue à la prochaine cérémonie des César, Judith Godrèche a tenu à s’exprimer ce mercredi via les réseaux sociaux, appelant à «entendre» les victimes de violences sexuelles. «Que j'aille aux César ou pas, on s'en fiche bien».

  • TOUR EIFFEL / GREVE : La tour Eiffel était de nouveau fermée pour la deuxième journée consécutive, mardi, en raison d'une grève lancée par les deux syndicats représentatifs du personnel qui dénoncent la gestion du site. Sauf coup de théâtre, elle devrait rester inaccessible mercredi.

  • GAZA : La bande de Gaza est toujours plongée mercredi dans une situation humanitaire catastrophique, au lendemain de frappes israéliennes meurtrières contre le territoire et du veto des États-Unis à un projet de résolution à l'ONU exigeant un cessez-le-feu immédiat.

  • UKRAINE : L'armée ukrainienne a démenti mercredi avoir perdu le contrôle de sa tête de pont de Krynky sur la rive occupée du Dniepr, dans le sud de l'Ukraine, et dont le président russe Vladimir Poutine lui-même avait revendiqué la prise la veille.

  • RUSSIE : Le journaliste américain Evan Gershkovich, arrêté il y a près d'un an pour "espionnage" par Moscou, a été maintenu en détention mardi. Une ressortissante russo-américaine a par ailleurs été arrêtée à son tour et accusée de "trahison".

  • USA : La Cour suprême de l'Alabama considère les embryons conservés par congélation comme des "enfants", une décision vivement critiquée mardi par le milieu médical américain et la Maison Blanche.

  • USA / TRUMP : Norma Anderson, ancienne élue républicaine, a obtenu de la justice du Colorado la disqualification de Trump pour la primaire du 5 mars dans cet état. Une décision que l’ex-président américain demande à la Cour suprême d’annuler de toute urgence.

  • TRUMP : Condamné vendredi dernier à 355 millions de dollars d'amende pour fraude financière, Donald Trump n’a pas hésité mardi 20 février à comparer son sort à celui de l'opposant russe Alexeï Navalny, mort en prison la semaine dernière.

  • «JE REFUSE D’ABANDONNER» : La seule adversaire de Donald Trump aux primaires républicaines, Nikki Haley, a confirmé son refus de se retirer de la course, malgré son retard considérable dans les sondages.

  • COLOMBIE : La guérilla de l'ELN s'est dit mercredi en "crise ouverte" avec le gouvernement colombien, qui n'aurait pas respecté, selon elle, les règles convenues lors du lancement en 2022 des négociations de paix. Ces dernières entrent donc "dans une phase de gel".

  • CHILI : La justice chilienne a ordonné mardi la réouverture de l'enquête sur la mort du poète et prix Nobel de littérature, Pablo Neruda, qui aurait pu être empoisonné sous la dictature du général Augusto Pinochet en 1973.

  • ESPAGNE / AGRICULTEURS : Plusieurs centaines de tracteurs ont commencé mercredi à converger vers le centre de Madrid à l'occasion d'une nouvelle journée de mobilisation des agriculteurs espagnols, qui dénoncent notamment la concurrence jugée déloyale de certains pays extérieurs à l'UE.

  • INDE / AGRICULTEURS : Des milliers d'agriculteurs indiens, à bord de leurs tracteurs, sont prêts à reprendre leur avancée en direction de New Delhi mercredi, après avoir échoué à trouver un accord avec le gouvernement sur les prix des récoltes.