Santé Publique Angleterre : Les personnes vaccinées sont trois fois plus susceptibles de mourir du variant Delta

 |  par Francesca de Villasmundo

Un rapport de l’agence gouvernementale britannique Public Health England intitulé SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England a examiné tous les variants actuellement connus du covid-19.

En ce qui concerne le variant le plus contagieux, le Delta, le gouvernement britannique admet que les personnes vaccinées sont 3,25 fois plus susceptibles de mourir que celles qui n’ont pas subi le vaccin expérimental.

Sur 117 décès au total survenus dans les 28 jours suivant l’infection, 44 d’entre eux étaient des individus non vaccinés.

01 Vaccinated People 3 Times More Likely To Die From Delta Variant Than Unvaccinated

02 Vaccinated People 3 Times More Likely To Die From Delta Variant Than Unvaccinated

Les graphiques montrent que l’une des personnes décédées avait reçu sa première dose de vaccin dans les 21 jours avant son décès et 19 d’entre elles ont reçu une dose du vaccin plus de 21 jours avant leur décès. Selon les dernières données, 2,0% des personnes vaccinées testées positives pour le variant Delta nécessitent des soins d’urgence, contre seulement 1,48 % des personnes non vaccinées. 50 personnes décédées du variant Delta ont pris les deux doses du vaccin covid-19. Au total, 70 des 27 192 individus vaccinés dans l’étude sont décédés, ce qui représente un taux de mortalité de 0,26 %. Pendant ce temps, 44 des 53 822 personnes non vaccinées sont décédées, entraînant une mortalité de 0,08 %.

L’étude montre aussi que le risque de mourir avec un variant du virus chinois est exceptionnellement faible, surtout si une personne n’a pas reçu le vaccin.

Cependant, les personnes vaccinées sont également 600% plus susceptibles de mourir des « variants » de Covid que les personnes non vaccinées. « Les données actuelles sont conformes aux données publiées la semaine dernière par l’agence de santé publique d’Angleterre qui ont également montré un taux de mortalité six fois plus élevé parmi les personnes entièrement vaccinées que les non vaccinées et un taux d’admission à l’hôpital de 2,3% parmi les personnes complètement vaccinées au moins deux semaines plus tôt contre seulement 1,2% parmi les non vaccinés », explique en outre Celeste McGovern de LifeSiteNews.

Il s’avère que ceux qui ont été vaccinés sont beaucoup plus susceptibles de souffrir et de mourir.

Tout cela ne fait que vérifier ce que la chercheuse du Massachusetts Institute of Technology (MIT) Stephanie Seneff a affirmé concernant l’amélioration dépendante des anticorps, ou ADE, par le vaccin conduit également à des dommages immunitaires qui rendent une personne vaccinée plus susceptible de tomber malade : « Il est concevable pour moi que la spécificité du faisceau laser des anticorps induits soit compensée par un affaiblissement général de l’immunité innée », explique Seneff. « Je soupçonne également que des campagnes de vaccination massives peuvent accélérer la vitesse à laquelle les souches mutantes résistantes au vaccin deviennent dominantes parmi toutes les souches du SRAS-Co-V2 [coronavirus]. »

Ces données sont confirmées par un article du Wall Street Journal publié vendredi 25 juin. Montrant les résultats préliminaires des autorités sanitaires israéliennes, l’article révèle que plus de la moitié des adultes infectés lors de l’épidémie par le variant Delta en Israël ont reçu le vaccin.

« Environ la moitié des adultes infectés par le variant Delta du Covid-19 en Israël ont été entièrement inoculés avec le vaccin Pfizer Inc. », écrit le WSJ.

Le variant Delta est donc plus dangereux pour les personnes vaccinées.

Pourtant les grands médias et les politiciens continuent à exhorter les populations à se faire vacciner. Ainsi, Joe Biden a utilisé l’excuse de ce variant Delta pour pousser les Américains à la vaccination :

« Plus de six cent mille Américains sont morts, et avec ce variant delta, vous savez qu’il y en aura d’autres également. Tu sais que ça va arriver. Nous devons faire vacciner les jeunes », a déclaré Biden dans un centre communautaire de Raleigh, en Caroline du Nord.

« Les données ne pourraient pas être plus claires : si vous êtes vacciné, vous êtes en sécurité », a-t-il ajouté. « Vous risquez toujours de tomber gravement malade ou de mourir si vous n’avez en fait pas été vacciné, c’est juste la réalité. »

Le compte Twitter officiel de Joe Biden a également envoyé jeudi une vidéo dans laquelle le Dr Anthony Fauci exhorte les Américains à se faire vacciner, utilisant une fois de plus le variant Delta pour effrayer les gens et les pousser à accepter ces injections expérimentales.



Mots clés de l'article

Partager cet article
Vos commentaires

La discrimination capillaire : Refusons d’être de mèche !
Politique

La discrimination capillaire : Refusons d’être de mèche !

Une proposition de loi visant à interdire la « discrimination capillaire » a été adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale le 28 mars 2024. Elle ...
Octroi de mer : « Le statu quo n'est plus possible sur le dernier impôt colonial qu'il nous reste» selon P.Jock
Économie

Octroi de mer : « Le statu quo n'est plus possible sur le dernier impôt colonial qu'il nous reste» selon P.Jock

Si pour la Cour des Comptes l'octroi de mer est une taxe à la croisée des chemins, sa réforme annoncée constitue un véritable casse-tête pour les Drom. Dans...
Outre-Mer : Une Justice Moribonde ?
Société

Outre-Mer : Une Justice Moribonde ?

La Justice en outre-mer fait depuis toujours, couler des rivières d’encre. « Inégale, à charge, à deux vitesses, scélérate », nombreux sont les ultramarins q...
Biélorussie : Loukachenko plus que jamais au pouvoir ?
Europe

Biélorussie : Loukachenko plus que jamais au pouvoir ?

Le chef d’État biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré qu’il se présenterait à nouveau à l’élection présidentielle de son pays en 2025, a rapporté dimanch...
Le chef de l’ONU condamne les attaques de l’Iran contre Israël, réunion du Conseil de sécurité dimanche
Monde

Le chef de l’ONU condamne les attaques de l’Iran contre Israël, réunion du Conseil de sécurité dimanche

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné samedi « la grave escalade que représente l’attaque à grande échelle lancée ce soir contre Israë...
Assurance maladie : qui sont les fraudeurs ?
Santé-Environnement

Assurance maladie : qui sont les fraudeurs ?

466 millions d'euros de fraudes détectées en 2023. Facturations d'actes fictifs, trafics de médicaments, faux arrêts de travail vendus via les réseaux socia...
Adieu Maryse Condé et au revoir à travers ton oeuvre
Culture

Adieu Maryse Condé et au revoir à travers ton oeuvre

Les obsèques de l'écrivaine Maryse Condé, exploratrice des identités antillaises et noires, vendredi à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris. La romancièr...
Giani Catorc : l'étoffe d'un champion entre vitesse et motocross
Sports

Giani Catorc : l'étoffe d'un champion entre vitesse et motocross

Giani Catorc n'a que 16 ans et déjà 3 titres de Champion de France et 2 titres de Champion d'Europe. Les champions français viennent de tout bord. Giani Cat...
GÉRARD LECLERC : le journaliste a trouvé la mort dans un accident d'avion
People

GÉRARD LECLERC : le journaliste a trouvé la mort dans un accident d'avion

Le journaliste de CNEWS Gérard Leclerc a disparu ce mardi 15 août dans le crash d’un petit avion de tourisme qu’il pilotait à Lavau-sur-Loire (Loire-Atlantiq...

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page
  • ► La flamme olympique des JO de Paris a été allumée mardi en milieu de journée sur le site antique d'Olympie, en Grèce, à quelque 100 jours de la cérémonie d'ouverture du 26 juillet. La flamme a ensuite été transportée au stade antique d'Hestadia pour être transmise au premier relayeur, le champion olympique grec d'aviron Stefanos Ntouskos, qui l'a transmise à l'ancienne nageuse Laure Manaudou, première relayeuse française.

  • ► Un an après l’échec de l’opération Wuambushu, le gouvernement mise désormais sur le dispositif «place nette» déployé dans l’Hexagone pour venir à bout de la violence qui déstabilise Mayotte. Invitée de «Télématin» sur France 2 ce mardi, la ministre déléguée chargée des Outre-mer, Marie Guévenoux, a ainsi annoncé le lancement d’une opération «Mayotte place nette». «Depuis ce matin dès l’aube à Mayotte, deux opérations, une de police et une de gendarmerie, ont lieu sur le terrain, dans deux points différents de l'île. [...] Ce matin, il y a 400 policiers et gendarmes sur le terrain», a-t-elle indiqué.

  • ► Emmanuel Macron a salué mardi le rôle de deux Français, de "véritables héros", qui se sont interposés lors d'une attaque au couteau en Australie qui a fait six morts samedi dans un centre commercial de Sydney.

  • ► Le bâtiment historique de l'ancienne Bourse de Copenhague, datant du XVIIe siècle et actuellement en travaux, a pris feu mardi et sa flèche emblématique s'est effondrée devant des Danois médusés.

  • ► L'eurodéputé allemand Markus Pieper a annoncé lundi qu'il renonçait à un poste hautement rémunéré à la Commission européenne, après une polémique qui menaçait la campagne électorale de la présidente Ursula von der Leyen à quelques semaines des élections européennes.

  • ► L'écrivain Salman Rushdie raconte dans "Le Couteau", un livre mémoire qui sort mardi aux États-Unis et jeudi en France, l'attaque qui a failli le tuer en 2022, dernier épisode d'une vie sous la menace depuis ses "Versets sataniques".

  • ► Israël promet "une riposte" à l'attaque massive et sans précédent lancée par l'Iran, malgré les appels de nombreux pays, y compris son allié américain, à éviter une escalade dans une région déjà endeuillée par la guerre en cours dans la bande de Gaza.

  • ► Le Royaume-Uni pourrait progressivement devenir un pays sans tabac. Les députés débattent mardi d'un projet de loi selon lequel les jeunes de moins de 15 ans aujourd'hui ne se verront jamais vendre légalement de cigarettes. Le tabagisme est la principale cause de mortalité évitable au Royaume-Uni, selon le gouvernement.

  • ► Un comité d'élus américains a accusé mardi les autorités chinoises de participer indirectement à la production de fentanyl, un puissant opiacé responsable de la mort de dizaines de milliers de personnes chaque année aux États-Unis.

  • ► Un établissement scolaire de Londres, réputé pour ses règles strictes, a remporté mardi son procès contre une élève musulmane qui contestait l'interdiction de faire ses prières dans l'école, estimant que cela allait à l'encontre de sa liberté religieuse. Cette élève avait attaqué devant la Haute Cour de justice la Michaela Community School, une école «libre» située à Wembley, un quartier du nord-ouest de Londres, estimant être victime d'une politique discriminatoire.

  • ► Les procédures de rappel continuent. Cette fois ce sont des pizzas «reine, chèvre-miel, alsacienne, franc-comtoise et thon» sur lesquelles le site Rappel Conso alerte. D’abord distribuées par Auchan Avallon (Yonne), elles ont ensuite été commercialisées dans le reste de la France entre le 8 et le 12 avril. En cause ? La «présence possible» de débris de verre dans l'un de leurs ingrédients, «l'origan en feuille». Elles ont une date de péremption fixée au 12 avril.

  • ► Battus à domicile (2-3) par Barcelone au match aller, le PSG et Kylian Mbappé n'ont plus d'autre choix que de s'imposer en Catalogne pour espérer se qualifier en demi-finale de Ligue des champions.