• Accueil
  • Société
  • Jérôme Kerviel obtient sa remise en liberté sous bracelet électronique

Jérôme Kerviel obtient sa remise en liberté sous bracelet électronique

 |  par Patrick JEAN-PIERRE

Jérôme Kerviel a obtenu, jeudi 4 septembre, sa remise en liberté sous bracelet électronique, a indiqué son avocat, David Koubbi. L'ancien trader de la Société générale, condamné en mars à cinq ans d'emprisonnement, dont trois ferme pour avoir causé une perte de 4,9 milliards d'euros à la banque, « sortira [de prison] ce lundi et il va reprendre le cours d'une vie tout à fait normale », a déclaré son avocat.

Au total, l'ancien trader aura donc passé un peu plus de cent cinquante jours, soit près de cinq mois, derrière les barreaux. Il purgeait sa peine depuis la mi-mai à Fleury-Mérogis, en région parisienne.

Jérôme Kerviel avait obtenu début août son placement sous bracelet électronique d'un juge d'application des peines d'Evry, mais le parquet a fait appel de cette décision, ce qui en a suspendu l'application dans l'attente de celle de la cour d'appel de Paris.

Selon la procédure, Jérôme Kerviel devrait se rendre dans un service pénitentiaire d'insertion et de probation où un bracelet électronique lui sera posé, avant de gagner son domicile avec un surveillant qui procédera au paramétrage du dispositif. L'appareil avertit à distance par une alarme si le bénéficiaire ne respecte pas les contraintes imposées ou tente de le briser.

La défense de l'ex-trader avait appuyé sa demande de placement sous bracelet sur le fait qu'une fois déduites sa détention provisoire (quarante et un jours) et les remises de peines automatiques prévues par la loi, Jérôme Kerviel pouvait solliciter en juillet 2015, soit à la moitié de sa peine, une libération conditionnelle.

Or, l'article 723-7 du code de procédure pénale prévoit qu'une mesure d'aménagement de peine « peut être exécutée un an avant » la mi-peine, permettant à l'ex-trader de la demander dès maintenant.

Jérôme Kerviel a présenté « une promesse d'embauche dans une société respectable », a expliqué M. Koubbi, en précisant que son client disposait également d'un appartement.


Source : Le Monde.fr avec AFP | 04.09.2014



Partager cet article

Covid-19 : l'économie martiniquaise dans le rouge
Économie

Covid-19 : l'économie martiniquaise dans le rouge

PIB en baisse, chiffre d'affaire des entreprises en baisse, fréquentation touristique en baisse, aides d'Etat qui se font attendre...l'économie martiniquaise...
Véronique Richard : le jeu du "JE"
Société

Véronique Richard : le jeu du "JE"

Co-Auteure du jeu du JE, Véronique Richard partage dans LDV, ce qui a marqué sa vie, et un fait marquant qui l'a conduit à choisir la voie de l’exploration i...
Le droit à la déconnexion du travail
Europe

Le droit à la déconnexion du travail

Le Parlement européen souhaite faire du « droit à la déconnexion » un droit légal dans l'UE. Les députés affirment que, lorsqu'ils sont en période ...
Guinée : viols sur mineures de 13 ans
Monde

Guinée : viols sur mineures de 13 ans

La BSPPV dénonce deux mineures violées et une, enceinte d'un homme marié et père d'un enfant. 
Montagne Pelée : attention danger ?
Santé-Environnement

Montagne Pelée : attention danger ?

Le volcan actif du Nord de la Martinique placé en vigilance jaune du plan Orsec.
Kannel est de retour sur Patmédias
Culture

Kannel est de retour sur Patmédias

Vous l'avez connue sur l'antenne radio de Martinique la 1ère. Kannel ne vous a pas oublié. À la rencontre d'artistes venant sur son plateau présenter leurs m...



Contacter la rédaction


©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page