Le virus Zika détecté en Guyane et en Martinique.

 |  par Patrick JEAN-PIERRE
C'est en 1945 que le virus Zika a été identifié pour la première fois. Il est transmis par la piqûre d’un moustique infecté. Au fil des années, ses victimes ont été enregistrées un peu partout dans le monde. Cette fois-ci, l’alerte d’infection émane de deux départements d’outre-mer.
Un risque de contagion réel pour les Mahorais et les Réunionnais
Annoncée le jeudi 17 décembre 2015 dans un communiqué de presse, la nouvelle de la présence d’un cas de Zika s’est avérée exacte. De la même famille que la dengue et la fièvre jaune, cette maladie avait provoqué entre 2013 et 2014 une épidémie en Polynésie.
Cette année, après avoir fait son apparition en Amérique latine (Brésil, Chili, Colombie, Guatemala, Mexique, Paraguay, Salvador, Surinam, Venezuela), le virus arrive dans les Antilles françaises. En effet, en début de semaine, lundi 21 décembre, le ministère de la Santé aurait confirmé les deux premiers cas de contagion signalés en Guyane et en Martinique.
L’agence régionale de santé (ARS) et les autorités sanitaires de la région sont toutes mobilisées. Ils s’occupent de la prise en charge des personnes infectées et espèrent surtout surveiller et limiter la propagation du virus. D’autant plus que le Haut Conseil à la santé publique pense que le risque d’expansion du virus serait élevé dans les départements français d’Amérique.
La menace serait encore plus réelle dans les régions de la Réunion de la Mayotte et les zones métropolitaines où les moustiques sont présents.
 
Des symptômes similaires à ceux de la dengue et du chikungunya.

Le virus Zika est un arbovirus du genre Flavivirus transmis par le moustique de la génération des Aedes. Ce dernier, contrairement à l’anophèle, a une activité qui dure une journée. Ainsi, les premiers signes de l’affection se reconnaissent aux symptômes tels que des maux de tête, des courbatures, de la fatigue, des douleurs articulaires et une conjonctivite.
La maladie évolue avec des éruptions cutanées, un syndrome grippal et une haute fièvre à 38 à 38,5 °C. Dans certains des cas, surtout dans les pays où l’épidémie a sévi, il a été relevé des complications neurologiques et des malformations congénitales.
Malgré ses nombreuses années d’existence, aucun traitement ni vaccin n’est à ce jour connu contre la Zika. Les seules recommandations publiées à titre curatif par l’OMS sont le paracétamol contre la fièvre, le repos, l’hydratation et l’isolation. Le plus grand travail à faire consiste à prévenir la maladie en se protégeant de la piqure des moustiques. Ainsi, il est recommandé d’utiliser des anti-moustiques et des répulsifs, de porter des vêtements protégeant tout le corps et de dormir sous moustiquaire.
Quant aux personnes voyageant vers des zones à risque, il est conseillé de se protéger pendant le voyage, le séjour et encore deux semaines après leur retour. Par ailleurs, les vols en provenance du Brésil et du Surinam seront aussi désinsectisés.


Partager cet article

Martinique : Pourquoi il faut aller voter selon Barbara Jean-Elie
Politique

Martinique : Pourquoi il faut aller voter selon Barbara Jean-Elie

L’élection de la CTM, qu’elle se déroule le 13 et 20 juin ou plus tard, mérite que chaque Martiniquais en prenne la mesure. Le vote est non seulement un en...
Covid-19 : l'économie martiniquaise dans le rouge
Économie

Covid-19 : l'économie martiniquaise dans le rouge

PIB en baisse, chiffre d'affaire des entreprises en baisse, fréquentation touristique en baisse, aides d'Etat qui se font attendre...l'économie martiniquaise...
Imaginez un monde sans religion
Société

Imaginez un monde sans religion

On a pu croire, pendant un temps, que les avancées de la science et la généralisation du savoir auraient raison des superstitions et des croyances religieuse...
Vaccination contre le COVID-19 : les députés en appellent à la solidarité européenne et mondiale
Europe

Vaccination contre le COVID-19 : les députés en appellent à la solidarité européenne et mondiale

L’UE doit poursuivre ses efforts concertés pour lutter contre la pandémie de COVID-19 et accélérer la production de vaccins afin de répondre aux attentes des...
Zimbabwe : À 17ans, elle lutte contre le mariage forcé
Monde

Zimbabwe : À 17ans, elle lutte contre le mariage forcé

Natsiraishe est une fillette zimbabwéenne de 17 ans. Elle a commencé un atelier de Taekwondo pour les filles de son quartier, en tant que groupe de soutien p...
La santé mentale, l'autre pandémie de 2021 ?
Santé-Environnement

La santé mentale, l'autre pandémie de 2021 ?

La troisième vague est déjà là. c'est aujourd'hui la santé mentale qui inquiète médecins et scientifiques. A la mi-novembre, la dépression touchait presque 2...
Concept d'art avec Philippe Nelzi
Culture

Concept d'art avec Philippe Nelzi

Un moment agréable qu'elle n'échangerait contre rien au monde dit-elle. Kannel se retrouve en pleine nature, sous un manguier avec l'artiste Philippe Nelzi.
De vous à nous avec Eliane Glondu
Sports

De vous à nous avec Eliane Glondu

Un palmarès impressionnant. 6e dan de karaté, Éliane Glondu fait partie des s huit femmes en France à détenir ce grade. Seule femme enseignante professionnel...
De vous à nous : Majesty
People

De vous à nous : Majesty

Kannel poursuit sa tournée sur les terres profondes et riches de l'histoire, de la culture et traditions martiniquaises. Dans son émission « De vous à nous »...

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Contacter la rédaction


©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page