• Accueil
  • Société
  • Les enfants opprimés ont leurs Prix Nobel : la Pakistanaise Malala Yousafzai et l'Indien Kailash Satyarthi.

Les enfants opprimés ont leurs Prix Nobel : la Pakistanaise Malala Yousafzai et l'Indien Kailash Satyarthi.

 |  par Patrick JEAN-PIERRE
Le prix Nobel de la paix 2014 a été attribué ce vendredi à la Pakistanaise Malala Yousafzai et à l'Indien Kailash Satyarthi. L'adolescente, qui n'est âgée que de 17 ans, voit son combat en faveur de l'éducation des jeunes filles récompensé. Kailash Satyarthi, 60 ans, lui, est un militant pour les droits des enfants indiens.
L'Académie explique les récompenser «pour leur combat contre l'oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l'éducation». «Les enfants doivent aller à l'école et ne pas être financièrement exploités», a lancé le président du comité Nobel norvégien, Thorbjoern Jagland.
L'Académie souligne également qu'«à travers son combat héroïque, Malala Yousafzai est devenue une porte-parole de premier plan en faveur de l'éducation des jeunes filles». Depuis des années, l'adolescente, de loin la lauréate la plus jeune en 114 ans d'histoire du Nobel, milite pour le droit des filles à l'éducation, ce qui lui a valu d'être la cible d'une tentative d'assassinat qui a failli lui coûter la vie il y a deux ans presque jour pour jour, le 9 octobre 2012. L'adolescente était à l'école, à Birmingham (Angleterre), où elle vit depuis qu'elle y a été opérée après la tentative d'assassinat, lorsque le prix lui a été attribué, selon une porte-parole de l'entreprise de relations publiques qui gère son image.
Moins connu du grand public et nettement plus âgé, Kailash Satyarthi,  vient en secours aux enfants et femmes réduits à l'état d'esclaves dans les usines indiennes où ils effectuent des tâches pénibles à longueur de journées et sont victimes de violences, y compris sexuelles. Kailash Satyarthi a par exemple régi des manifestations non violentes contre l'exploitation, dans «la tradition de Gandhi» comme l'a souligné le comité Nobel. Il a, selon l'Académie, fait preuve de «courage en menant des manifestations pacifiques contre l'exploitation des enfants pour des motifs financiers».
L'intéressé a estimé vendredi que ce prix constituait une «reconnaissance» de son «combat en faveur des droits des enfants». «Je remercie le comité Nobel pour cette reconnaissance de la détresse de millions d'enfants qui souffrent», a ajouté le prix Nobel, qui s'est dit «ravi» de ce prix, selon des propos rapportés par l'agence Press Trust of India (PTI).
Selon les Nations unies, 57 millions d'enfants en âge de fréquenter l'école primaire ne sont pas scolarisés dans le monde, dont 52% de filles. Le choix du comité norvégien prend un relief particulier à la lumière de l'enlèvement le 14 avril dernier au Nigeria de 276 lycéennes par le mouvement islamiste Boko Haram, dont le nom signifie «L'éducation occidentale est un péché». Cet épisode a choqué la planète et déclenché un vaste mouvement de mobilisation «Bring back our girls» («Ramenez nos filles») auquel Malala a pris part aux côtés notamment de célébrités comme Hillary Clinton.
 


Partager cet article

Martinique : Pourquoi il faut aller voter selon Barbara Jean-Elie
Politique

Martinique : Pourquoi il faut aller voter selon Barbara Jean-Elie

L’élection de la CTM, qu’elle se déroule le 13 et 20 juin ou plus tard, mérite que chaque Martiniquais en prenne la mesure. Le vote est non seulement un en...
La Presse économique en Martinique : 4ème pouvoir ou sous-catégorie ?
Économie

La Presse économique en Martinique  : 4ème pouvoir ou sous-catégorie  ?

C’était l’objet d’un débat organisé, tout juste avant le premier tour des élections territoriales, par Contact Entreprise Martinique en présence de Francette...
Ma confession: ce n'est pas une question de sexe, c'est une question d'intimité
Société

Ma confession : ce n'est pas une question de sexe, c'est une question d'intimité

Alice Little est connue comme étant la travailleuse du sexe la mieux payée des États-Unis avec un salaire de 890 millions d’euros. À 27 ans, elle estime qu’e...
Des vols plus courts, plus rapides, et plus écologiques dans le ciel unique européen
Europe

Des vols plus courts, plus rapides, et plus écologiques dans le ciel unique européen

Les avions ne prennent pas toujours le chemin le plus court, ce qui aboutit à des vols plus longs et donc plus polluants. Le Parlement européen veut rendre l...
TEMOIGNAGE - Haïti : Pourquoi si peu d’intelligence éthique ?
Monde

TEMOIGNAGE - Haïti : Pourquoi si peu d’intelligence éthique ?

Les infos qui se relaient au lendemain du prétendu assassinat de Jovenel Moïse laissent planer un grand doute sur la véracité des faits médiatisés et révèlen...
Martinique : des renforts policiers pour faire respecter les nouvelles mesures sanitaires
Santé-Environnement

Martinique : des renforts policiers pour faire respecter les nouvelles mesures sanitaires

La Martinique, la Guadeloupe et la Réunion dans le viseur du Ministère de l'Intérieur. Un appel à candidatures a été lancé pour y déployer des renforts dans ...
Concept d'art avec Philippe Nelzi
Culture

Concept d'art avec Philippe Nelzi

Un moment agréable qu'elle n'échangerait contre rien au monde dit-elle. Kannel se retrouve en pleine nature, sous un manguier avec l'artiste Philippe Nelzi.
Kendrick Jean-Joseph : un champion du monde sur qui la ligue d'escrime de Martinique ne misait pas
Sports

Kendrick Jean-Joseph : un champion du monde sur qui la ligue d'escrime de Martinique ne misait pas

Cela a peut-être échappé à certains, Kendrick Jean-Joseph, est champion du monde Juniors 2021 d'escrime épée. Il est revenu en Martinique pour cet été. ...
De vous à nous : Majesty
People

De vous à nous : Majesty

Kannel poursuit sa tournée sur les terres profondes et riches de l'histoire, de la culture et traditions martiniquaises. Dans son émission « De vous à nous »...

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Contacter la rédaction


©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page