Après 60 ans de recherche, la fusion nucléaire arrive en France

 |  par Rédaction Patmedias.fr / ZoominTV

Retardés, les travaux sur le site et la fabrication des équipements se poursuivent.

Où en est le projet ITER en 2023 ?

Les travaux sur le site et la fabrication des équipements se poursuivent avec un objectif de mise en œuvre du premier plasma d'hydrogène retardé par rapport à l'année 2025 préalablement annoncée. La révision du planning, intégrant notamment l'évaluation de l'impact de la pandémie de Covid-19, est encore attendue.

Le projet de fusion nucléaire a débuté en 2010 et devrait durer jusqu'à 2025. Si le premier plasma voit le jour à cette date, il faudra tout de même attendre 2035 pour que les réactions de fusion s'y produisent. Les spécialistes prévoient alors une dizaine d'années pour sa montée en puissance. Cela nous amène à 2045.

La fusion nucléaire, c’est l’avenir ?

L'idée de produire de l’électricité grâce à la fusion nucléaire est aussi vieille que l'histoire de l'industrie nucléaire. Tous les pays nucléarisés ont un jour ou l'autre imaginé ce type de réacteur "miraculeux" qui tirerait son énergie du deutérium (de l’hydrogène) et du tritium (une matière moins radioactive que l’uranium). Cela dit à ce jour, aucun projet de recherche n’a montré de résultats concluants malgré les dizaines de milliards d’euros déjà engloutis.

En France, le projet de “Réacteur thermonucléaire expérimental international” (ITER) a déjà coûté 20 milliards d’euros, contre 5 milliards initialement budgétés. Selon le calendrier officiel d’ITER, les premiers essais interviendront vers 2025 et seront suivis, s’ils s’avèrent concluants, de nouveaux essais dans les décennies qui suivent. En somme, pas de projets de fusion nucléaire avant 2050, dans le meilleur des cas. Soit bien trop tard pour faire face à l’urgence climatique. En outre, cette technologie produirait aussi des déchets radioactifs, qu’il faudra gérer pendant des centaines d’années et pour lesquels aucune solution de stockage sûre n’existe ou n’a été budgétée aujourd’hui.

La fusion nucléaire reste un mirage sur papier glacé qui coûte d’ores et déjà des milliards d’euros d’argent public sans aucune garantie de résultat. C’est de l’argent qui n’est pas investi dans les économies d’énergie et le développement de technologies renouvelables qui, à horizon 2050, permettraient de se passer entièrement de nucléaire, de gaz fossile et de charbon.



Partager cet article
Vos commentaires

Focus News : Charlotte d'Ornellas et la volonté de diabolisation du RN
Politique

Focus News : Charlotte d'Ornellas et la volonté de diabolisation du RN

La rédaction de Patmedias vous propose ce nouveau rendez-vous. Focus News. Des décryptages de l'information collectés ici et là, formulés par nos confrères e...
Martinique : une économie contrastée
Économie

Martinique : une économie contrastée

Philippe Jock revient sur la situation contrastée de l'économie martiniquaise quelques mois avant la fin de l'année 2023. Le président de la chambre de comme...
Mort de Taïna : Le point sur l'affaire
Société

Mort de Taïna : Le point sur l'affaire

Un an après la mort de la jeune lycéenne de 17 ans, et suite à la plainte contre X déposée par son père, l'enquête se poursuit. Antonio Saint-Aimé sera bient...
Glyphosate : Emmanuel Macron courbe l'échine face à l'Europe
Europe

Glyphosate : Emmanuel Macron courbe l'échine face à l'Europe

La Commission européenne a décidé jeudi 16 novembre dernier, de renouveler l'autorisation du glyphosate dans l'Union européenne pour 10 ans, lors d'un vote a...
Ne détournez pas les yeux de la « catastrophe humanitaire monumentale à Gaza », déclare Guterres au Conseil de sécurité
Monde

Ne détournez pas les yeux de la « catastrophe humanitaire monumentale à Gaza », déclare Guterres au Conseil de sécurité

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée mercredi à la crise israélo-palestinienne, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a salué l'ac...
RAPPEL DE PRODUITS : ATTENTION, CES YAOURTS POURRAIENT PROVOQUER DES IRRITATIONS EN CAS D’INGESTION
Santé-Environnement

RAPPEL DE PRODUITS : ATTENTION, CES YAOURTS POURRAIENT PROVOQUER DES IRRITATIONS EN CAS D’INGESTION

Le site Rappel Conso a émis un rappel de produits, ce jeudi 26 octobre, sur des yaourts brassés natures de la marque Activia, commercialisés dans l’Hexagone....
Jacob Desvarieux : l'offrande de quelques souvenirs incandescents par Patrick Chesneau (Hommage)
Culture

Jacob Desvarieux : l'offrande de quelques souvenirs incandescents par Patrick Chesneau (Hommage)

C'était il y a deux ans. C'était hier et déjà une éternité. En ce 30 juillet 2021, sa courte barbe poivre et sel et ses yeux rieurs se sont retranchés de no...
Médaillée de bronze aux Championnats du monde, b-girl Syssy se tourne vers les JO de Paris 2024
Sports

Médaillée de bronze aux Championnats du monde, b-girl Syssy se tourne vers les JO de Paris 2024

En décrochant la 3e place des Championnats du monde de Louvain, dimanche, b-girl Syssy, auteure d'une impressionnante montée en puissance cette année, a bous...
GÉRARD LECLERC : le journaliste a trouvé la mort dans un accident d'avion
People

GÉRARD LECLERC : le journaliste a trouvé la mort dans un accident d'avion

Le journaliste de CNEWS Gérard Leclerc a disparu ce mardi 15 août dans le crash d’un petit avion de tourisme qu’il pilotait à Lavau-sur-Loire (Loire-Atlantiq...

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page
  • ISRAËL-HAMAS / TREVE : La trêve entre Israël et le mouvement islamiste terroriste palestinien Hamas a été prolongée in extremis pour un septième jour jeudi pendant que la course diplomatique se poursuit pour tenter de maintenir ce fragile cessez-le-feu et obtenir plus de libérations d'otages.

  • OTAGES : Un nouveau groupe d'otages israéliens et étrangers a été libéré en échange de 30 prisonniers palestiniens dans la nuit de mercredi à jeudi, à quelques heures de l'expiration prévue de la trêve entre Israël et le Hamas, et alors que débute la troisième mission du secrétaire d'Etat Antony Blinken dans la région.

  • LOI IMMIGRATION : Les députés de la commission des Lois ont très largement approuvé mercredi le rétablissement de l'Aide médicale d'État au sein du controversé projet de loi immigration. Sa suppression était défendue seulement par la droite et l'extrême droite. Au-delà de la santé des individus, c'est une question de "santé collective", a défendu le rapporteur du texte.

  • BUDGET 2024 : A l'écart du 49.3 de l'Assemblée nationale, le Sénat vote jeudi la partie recettes du projet de budget de l'Etat pour 2024, dans une version largement remaniée qui peine à convaincre le gouvernement, attaché à ses mesures initiales.

  • INFLATION : L’inflation a connu une forte baisse en novembre selon les chiffres provisoires publiés par l’Insee ce jeudi. Elle était à 4% en octobre et 4,9% en septembre.

  • DUPOND-MORETTI : Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, jugé pour prise illégale d'intérêts, a été déclaré "non coupable" et relaxé mercredi à Paris par la Cour de Justice de la République (CJR), une décision qui éclaircit son horizon politique.

  • AFFAIRE FOURNIRET : "Je reconnais tous les faits", a dit mercredi l'accusée Monique Olivier, au deuxième jour de son procès devant la cour d'assises des Hauts-de-Seine, pour complicité dans les enlèvements et meurtres de Joanna Parrish, Marie-Angèle Domèce et Estelle Mouzin.

  • PROCÈS BYGMALION : La parole est à l'accusation jeudi dans le procès en appel sur les dépenses excessives de la campagne présidentielle perdue de Nicolas Sarkozy en 2012, pour lesquelles l'ex-chef de l'Etat a été condamné en première instance à un an d'emprisonnement ferme.

  • SONDAGE : Selon un sondage de l’institut CSA pour CNEWS publié ce jeudi 30 novembre, un Français sur deux indique ne pas faire confiance à la justice française.

  • GÉRARD COLLOMB : "Bâtisseur", "homme d''Etat visionnaire"... Emmanuel Macron a rendu un hommage appuyé à Gérard Collomb, l'ancien maire de Lyon qui joua un rôle crucial dans sa conquête de l'Elysée, mercredi, lors de ses funérailles en la cathédrale Saint-Jean.

  • ALLEMAGNE : La justice allemande a condamné jeudi à la prison à perpétuité un Gambien membre d'un escadron de la mort, reconnu coupable notamment de crime contre l'humanité, à l'issue du premier procès dans le pays pour des exactions commises sous le régime du président Yahya Jammeh.

  • COP28 : La COP28, qui s'ouvre jeudi à Dubaï, soulève des attentes immenses, alors que l'année 2023 a remis l'urgence climatique au premier plan. Toutefois, les défenseurs de l'environnement abordent cette réunion annuelle des Nations unies sur le climat avec un espoir mesuré.

  • VILLES LES PLUS CHÈRES : Zurich et Singapour sont les villes les plus chères au monde juste devant New York, selon un classement publié jeudi par l'hebdomadaire britannique The Economist. Paris arrive à la septième place tandis que les deux villes les moins chères du monde sont Damas, en Syrie, et Téhéran, en Iran.

  • HENRY KISSINGER : L'annonce de la mort d'Henry Kissinger, grande figure controversée de la diplomatie américaine à l'époque de la Guerre froide, disparu mercredi à l'âge de 100 ans, a suscité jeudi une pluie d'hommages à travers le monde.

  • USA : Nikhil Gupta, un ressortissant indien de 52 ans, a été inculpé mercredi à New York pour avoir commandité l'assassinat d'un dirigeant séparatiste sikh. Selon l'acte d'accusation, il a été recruté par un agent du gouvernement indien.

  • PÉKIN : Selon des données satellites analysées par le Financial Times, les autorités chinoises ont modifié depuis 2018 près de 1 800 mosquées pour en retirer les dômes, les minarets, et toutes caractéristiques architecturales renvoyant au patrimoine islamique.

  • JAPON : Les recherches ont été vaines jusqu'à présent pour tenter de retrouver jeudi sept membres d'équipage d'un Osprey de l'armée américaine qui s'est écrasé en mer la veille dans le Sud-Ouest du Japon, faisant au moins un mort.

  • JO-PARIS 2024 : Le préfet de police de Paris Laurent Nunez a détaillé mardi, dans une interview au Parisien, ce que seront les conditions de circulation lors des JO de Paris-2024 (du 26 juillet au 11 août) et des Jeux paralympiques (du 28 août au 8 septembre). Restrictions dans certaines zones urbaines, QR codes et dérogations devraient notamment rythmer le quotidien d'une partie de la population francilienne.

  • JO D'HIVER 2030 : La candidature des Alpes françaises à l'organisation des JO d'hiver en 2030 a franchi un pas important mercredi, en entrant seule en "dialogue ciblé" avec le CIO, qui désignera l'hôte l'an prochain, a annoncé le comité d'organisation.