SONDAGE : l’horreur du 7 octobre rebat les cartes politiques

 |  par Frédéric Sirgant

Des sondages publiés ce vendredi sur le conflit Israël-Hamas, on n'a en fait retenu qu'un seul chiffre : 82 % des Français (Harris Interactive pour LCI) craignent que cette guerre aient des répercussions sur le terrorisme en France. Après les manifestations pro-palestiniennes, la montée des actes antisémites, le sinistre calcul électoral de LFI et l'assassinat de Dominique Bernard, rien d'étonnant : nos compatriotes sont lucides. Mais ce baromètre Harris Interactive comme le sondage IFOP commandé pour le CRIF et publié par Le Figaro le même jour contiennent d'autres enseignements précieux sur l'évolution politique en France.

D'abord, ce second sondage entre dans le détail de la peur des Français : en effet, 72 % d'entre eux craignent qu’une attaque similaire à celle du 7 octobre, qui a coûté la vie à près de 1.400 Israéliens, se produise un jour chez eux. Une attaque dont les Français ont bien intégré la sauvagerie. Cette peur massive commande leurs autres jugements.

Faut-il interdire les manifestations pro-palestiniennes ?

Ainsi l'événement du 7 octobre constitue-t-il, visiblement, un tournant dans l'opinion publique française, non seulement sur sa perception du conflit moyen-oriental, mais aussi en politique intérieure. Là où les Français pouvaient, naguère, se sentir au-dessus de la mêlée et renvoyer dos à dos les deux acteurs, avec , souvent, un tropisme pro-arabe, le raid terroriste du 7 octobre a renversé la table : « Les sondés sont près de 37 % à éprouver de la sympathie pour Israël, contre 20 % pour l’autorité palestinienne. Ce chiffre chute à 5 % pour le Hamas. » Certes, ces chiffres varient ensuite selon la préférence politique et l'âge, mais la tendance est claire : les Français soutiennent le droit d'Israël à se défendre. Pour Frédéric Dabi, directeur de l'IFOP, « l’attaque du Hamas sur Israël, c’est un Bataclan bis pour les Français. D’où la grande peur des Français citée plus haut d’une prochaine attaque terroriste de masse, mais cette fois-ci, sur le sol français. L’objectif d’Israël s’en trouve légitimé par une majorité de Français, qui considèrent que la France et Israël ont un objectif et un ennemi commun. » Conséquence : les Français sont 70 % à souhaiter l'interdiction des manifestations pro-palestiniennes (la semaine dernière, les lecteurs de BV étaient favorables à 84 % à cette interdiction).

Enfin, cette évolution des Français a aussi des conséquences en politique intérieure. Si l'exécutif bénéficie d'« un petit effet drapeau » (+4 %, après une chute continue depuis janvier), pour avoir globalement soutenu Israël et bénéficié de la mise au ban de Mélenchon et de LFI, on constate que, contrairement à la guerre en Ukraine, Marine le Pen, principale opposant, ne pâtit pas de cet événement international comme c'est souvent le cas en pareilles circonstances. Mieux : selon Harris Interactive, si 39 % des Français sont d'accord sur les prises de parole d'Emmanuel Macron sur le conflit, Marine le Pen arrive en seconde position et bénéficie de 33 %, devant Élisabeth Borne, à 32 %. C'est un fait politique majeur : l'attaque du Hamas a non seulement révélé au grand jour l'ampleur de l'islamo-gauchisme de LFI et l'a exclu de l'arc républicain, mais il a aussi conforté la présidentialisation de Marine Le Pen. Les Français, dans une progressive prise de conscience accélérée par la peur, reconnaissent la justesse de son analyse sur le danger du terrorisme islamiste que les gouvernements ont laissé prospérer sur le terreau de l'immigration et de l'islamisation. Une présidentialisation confirmée par un autre sondage commandé par Le Point : selon un sondage Cluster 17, si l'élection présidentielle avait eu lieu ce dimanche 29 octobre, elle serait arrivée en tête, avec 29,5 % des suffrages.



Partager cet article
Vos commentaires

Nouvelle Calédonie, propriété foncière, prix des billets d'avion : les élus d'outre-mer interrogent le gouvernement
Politique

Nouvelle Calédonie, propriété foncière, prix des billets d'avion : les élus d'outre-mer interrogent le gouvernement

C'était lors des traditionnelles questions au gouvernement le 15 mai 2024, les élus d'outre-mer sont montés au créneau face à la politique de Gabriel ATTAL. ...
Conjoncture 2023 et perspectives 2024 en Martinique
Économie

Conjoncture 2023 et perspectives 2024 en Martinique

L'Institut d'Émission d'Outre-Mer (IEDOM-IEOM) a publié son rapport annuel sur la conjoncture économique ultramarine 2023 et les perspectives pour l'année 20...
La Martinique disjoncte
Société

La Martinique disjoncte

Il y a quelques années déjà, la Martinique connaissait d’intempestives pannes d’électricité. EDF, à grand renfort de communication, avait alors annoncé à la ...
Biélorussie : Loukachenko plus que jamais au pouvoir ?
Europe

Biélorussie : Loukachenko plus que jamais au pouvoir ?

Le chef d’État biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré qu’il se présenterait à nouveau à l’élection présidentielle de son pays en 2025, a rapporté dimanch...
Guterres exhorte Israël et le Hamas à « faire preuve de courage politique » et à parvenir à un cessez-le-feu
Monde

Guterres exhorte Israël et le Hamas à « faire preuve de courage politique » et à parvenir à un cessez-le-feu

Le Secrétaire général de l'ONU a réitéré mardi son appel à Israël pour qu'il mette fin à toute escalade à Gaza, alors que des informations indiquent que ses ...
Le moustique tigre rugit sur la France
Santé-Environnement

Le moustique tigre rugit sur la France

Aujourd'hui 90% du territoire français est placé en alerte rouge ou écarlate au moustique-tigre. Faut-il s'en inquiéter ? Le site Vigilance moustiques a réc...
Un nouveau prix pour « La couleur de l'esclavage » au Festival du film international de Nice
Culture

Un nouveau prix pour « La couleur de l'esclavage » au Festival du film international de Nice

Patrick Baucelin était de passage à Nice pour défendre son dernier film. Et un prix de plus pour le réalisateur martiniquais. Ça n'en finit pas pour Patrick...
Championnat de France de Breakdance à Dunkerque : la délégation de Martinique règle ses comptes avec ses autorités sportives
Sports

Championnat de France de Breakdance à Dunkerque : la délégation de Martinique règle ses comptes avec ses autorités sportives

La délégation de Martinique a participé le 4 mai 2024 au championnat de France à Dunkerque. Quatre champions ont répondu au challenge. La FFD Comité régional...
Martinique : le docteur Serge Châlons est décédé à l'âge de 71 ans
People

Martinique : le docteur Serge Châlons est décédé à l'âge de 71 ans

Pédiatre et nutritionniste, Serge Châlons était aussi un militant très engagé dans la lutte contre l'empoisonnement à la Chlordécone. Au lendemain de son déc...

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page
  • ►DERNIERE MINUTE Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend « dès ce soir » dans l’archipel pour y installer « une mission » (gouvernement)