Outre-mer : 10 ans pour absorber les effets de la crise

 |  par Patrick JEAN-PIERRE

C'est ce que révèle une étude publiée ce lundi par l'Association des CCI d'outre-mer (ACCIOM).

L'ACCIOM affirme que "les entreprises ultramarines devraient être plus affectées par la crise que leurs homologues métropolitaines". Et si ces dernières ne retrouvaient "une activité normale qu'au 1er septembre", l'impact économique, déjà très lourd, "doublera", précise t-elle.

Les conséquences économiques du confinement en outre-mer "se feront probablement sentir pendant les dix prochaines années", alerte ce lundi l'Association des CCI d'outre-mer (ACCIOM), qui évalue à "60.000" le nombre d'emplois menacés dans ces territoires.

Selon cette étude, les outre-mer ont connu en moyenne "une perte de chiffre d'affaires de l'ordre de 12 millions d'euros par jour de confinement". Selon les géographies, ces pertes vont de 5 millions d'euros (Guyane) à 24 millions d'euros (La Réunion).

Cependant, le confinement devrait globalement entraîner une baisse de 5% en moyenne du PIB des économies ultramarines pour 2020, contre 6% en France hexagonale, en raison "d'une contribution des administrations publiques au PIB plus importante qu'en métropole", et d'une durée du confinement parfois "plus courte" (Calédonie et Polynésie).

Mais "une reprise rapide [d'ici à 2023] et soutenue jusqu'en 2025 [afin d'éponger les pertes] suppose une croissance extrêmement vigoureuse mais qui apparaît hors de portée de la plupart" des territoires, poursuit l'étude.

Selon l'ACCIOM, "l'ampleur de la crise pourrait être beaucoup plus importante si le redémarrage complet des activités ne s'effectuait qu'en septembre". Cela se traduirait "par un doublement des pertes enregistrées" pendant le confinement, et un recul du PIB autour de "10% sur l'année".

Relance par la consommation

"Il faut tout faire pour accélérer la reprise", juge l'association, qui considère comme "un véritable coup dur", notamment pour le secteur touristique, les restrictions à la circulation maintenues pour l'instant en outre-mer, et appelle à "des actions volontaristes en faveur de la consommation des ménages".

Elle suggère par exemple une "baisse ciblée de l'impôt sur le revenu et/ou des cotisations sociales à la charge des salariés", "l'augmentation des transferts publics bénéficiant à certains ménages", mais aussi "l'instauration d'un taux d'intérêt négatif sur les dépôts à vue au-delà d'un certain plafond" pour inciter les ménages à consommer rapidement l'épargne accumulée, ou encore une "baisse des prix".



Mots clés de l'article

Partager cet article
Vos commentaires

Jean-Philippe Nilor : une polémique de plus à l'Assemblée nationale
Politique

Jean-Philippe Nilor : une polémique de plus à l'Assemblée nationale

Le député de Martinique n'en est pas à ses premiers propos polémiques en plein hémicycle de l'Assemblée nationale.  « Je peux vous assurer que le minist...
Philippe Jock : réélu président de la CCI de Martinique, il déplore la réticence des martiniquais face à la vaccination
Économie

Philippe Jock : réélu président de la CCI de Martinique, il déplore la réticence des martiniquais face à la vaccination

C'est la liste « Entreprendre ensemble en Martinique » de Philippe Jock qui a finalement remporté les élections des dirigeants de la Chambre de commerce...
Violences faites aux femmes : en Martinique la situation est préoccupante
Société

Violences faites aux femmes : en Martinique la situation est préoccupante

Le récent rapport annuel de l'Observatoire des violences envers les femmes-Martinique (Ovifem) montre une relative stabilité des plaintes sur un an. Mais les...
Ukraine : comment tout a commencé, le journal de Dasha
Europe

Ukraine : comment tout a commencé, le journal de Dasha

Après plusieurs nuits chaotiques et des couvre-feux stricts, la capitale ukrainienne se réveille chaque matin, encerclée, mais toujours libre. Sur place, les...
La pandémie de Covid-19, « une crise des droits humains », selon l’ONU
Monde

La pandémie de Covid-19, « une crise des droits humains », selon l’ONU

« La pandémie de Covid-19 a fragilisé l’ensemble des droits humains », a déclaré mardi la Haute-Commissaire adjointe aux droits de l'homme, Nada Na...
Santé mentale : comment se protéger des infos anxiogènes ?
Santé-Environnement

Santé mentale : comment se protéger des infos anxiogènes ?

Regarder des infos anxiogènes peut avoir un impact sur la santé mentale.Voici probablement une information qui ne surprendra personne. Regarder en boucle les...
Nice Art Expo à l'heure du bilan
Culture

Nice Art Expo à l'heure du bilan

Du 8 au 10 avril dernier, un peu plus de 150 artistes se sont exposés à Nice. Un salon international d'art contemporain qui a tenu beaucoup de promesses, mai...
Transat Jacques Vabre : le martiniquais Éric Baray arrive enfin
Sports

Transat Jacques Vabre : le martiniquais Éric Baray arrive enfin

Le bateau martiniquais va prendre la 34e place ce jeudi 02 décembre 2021 en franchissant la ligne d’arrivée après 24 jours de course. {facebook}https://www....
Miss France 2022 : Floriane Bascou, Miss Martinique 2021 dans les starting-blocks
People

Miss France 2022 : Floriane Bascou, Miss Martinique 2021 dans les starting-blocks

Dernière élue de toutes les candidates à Miss France 2022, Floriane Bascou, Miss Martinique 2021 est actuellement à Paris. Elle prépare son voyage prévu le 1...

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Contacter la rédaction


©2021 Patmédias, tous droits réservés - Réalisation agence web corse

Haut de page